Caoutchouc

EPDM

EPDM (éthylène-propylène-diène monomère) – caoutchouc obtenu à partir d'un processus de vulcanisation au peroxyde ou au soufre. Possède une bonne capacité de résistance à la déformation réversible produite par les forces mécaniques. Ce caoutchouc est résistant à l'action des conditions atmosphériques y compris à l'ozone, à l'eau (froide et chaude), aux acides légers et aux bases, aux températures élevées (jusqu'à +130°C). Il est élastique jusqu'à une température de -50°C et est aussi résistant à l'action des détergents, des solutions de nettoyage et aux agents de lavage et liquides de frein à base de glycol. Il n'est pas résistant à l'action des lubrifiants et des huiles minérales, aux hydrocarbures aliphatiques, aromatiques et chlorés. En fonction des charges et des adjuvants, il est possible d'obtenir une dureté de 40° à 90° de Shore A. Grâce à ses propriétés, l'EPDM est devenu le caoutchouc le plus utilisé dans l'industrie. On le retrouve largement dans l'industrie automobile (amortisseurs, chambres à air, pneus, joints de portes, injections), dans l'industrie du bâtiment (étanchéités de toiture, joints de gouttières, tampons de porte, joints de portes et de fenêtres, tuyaux hydrauliques, protections de câbles, joints de canalisations), dans l'industrie de l'électroménager (joints de tuyaux plats de machines à laver, de chauffe-eau etc...) et partout où l'on a besoin d'un caoutchouc résistant aux facteurs atmosphériques.

 

 

SBR

SBR - Le styrène-butadiène est un copolymère de butadiène et de styrène. Le caoutchouc de styrène-butadiène a des propriétés similaires au caoutchouc naturel. Il affiche une résistance supérieure à l'action des facteurs atmosphériques, y compris l'ozone, l'eau et les températures élevées. Il est résistant à l'alcool, aux acides et aux bases inorganiques. En revanche, il ne résiste pas à l'action des lubrifiants et des huiles minérales, à l'essence et aux hydrocarbures aliphatiques, aromatiques et chlorés. Il est principalement utilisé dans l'industrie automobile pour la production de différents joints (joints des éléments du système de freinage, joints de dispositifs de liquide lave-glace, joints de système de refroidissement de moteur, pneus), et dans l'industrie de la chaussure (semelles).

 

 

NBR

NBR (Nitrile)- Il s'agit d'un caoutchouc très populaire familièrement appelé « caoutchouc résistant à l'huile ». Ce caoutchouc est un copolymère de butadiène et d'acrylonitrile, dont le contenu et le pourcentage des liaisons décident de sa résistance aux huiles et aux basses températures. Selon le mélange, ce caoutchouc peut être utilisé entre -30°C et 100°C. Il est résistant aux huiles de moteur, bois de chauffage, transformateurs, lubrifiants, fluides hydrauliques, hydrocarbures aliphatiques, propane, butane, essence, alcool, solutions salines, dilutions acides et basiques à température non élevée, et eau jusqu'à 60°C. Il est particulièrement efficace à haute pression. Ce caoutchouc n'a qu'une résistance réduite aux huiles, lubrifiants de moteur, liquide de frein à base de glycol, fluides hydrauliques de type HFD, acides et alcalins concentrés, hydrocarbures aromatiques et chlorés (par exemple le benzène), esters. Il est très utilisé dans le domaine de l'hydraulique et dans celui de la pneumatique (joints, bagues d'étanchéité de type "O" – toriques, protections de bagues d'étanchéité de type "UN", "A", "AO", "Z", "U1" et "U2", soufflets) et dans tous les produits où l'on a besoin d'un caoutchouc résistant à la haute pression et à l'effet des lubrifiants et des huiles. On réalise, à partir de ce caoutchouc, des tuyaux pour les huiles et les carburants.

 

 

HNBR

HNBR (Caoutchouc nitrile hydrogéné) – Le caoutchouc nitrile hydrogéné est un copolymère d'acrylonitrile et de butadiène dans lequel l'hydrogénation de la double liaison du composant butadiène a eu lieu en partie ou complètement. Une réticulation au peroxyde par double liaison augmente la stabilité d'oxydation et de température. Les produits de caoutchouc fabriqués de cette façon se caractérisent par une grande tolérance mécanique ainsi qu'une résistance supérieure à l'usure. La gomme à base de caoutchouc HBNR affiche une résistance supérieure à celle du caoutchouc NBR. Selon le mélange, ce caoutchouc peut être utilisé entre -30°C et 150°C. Il résiste aux graisses végétales et animales (jusqu'à170°C à courte durée), à l'ozone, au carburant, au diesel, aux hydrocarbures aliphatiques comme l'essence, le propane-butane, les fluides hydrauliques à base d'huiles minérales, les acides dilués, les bases et sels (même à température supérieure), les gaz acides, et les mélanges de glycol avec de l'eau et ce jusqu'à 150°C. Ce caoutchouc n'est pas résistant à l'eau, aux huiles et lubrifiants de moteurs contenant des agents anticorrosion, aux carburants à teneur élevée en composés aromatiques (essence, mélanges d'alcool) en cétones, esters, éthers, etc... Il est utilisé pour la production de bagues d'étanchéité de type "O"- toriques, protections et bagues d'étanchéité de type "UN".

 

 

BR

BR - Caoutchouc obtenu à partir d'un polymère de butadiène. Ce caoutchouc affiche une grande élasticité ainsi qu'une grande résistance à l'usure et à influence de la lumière. Selon le mélange, il peut être utilisé entre 6°C et 100°C. Il se caractérise par de bonnes performances à basse et haute température. Ce caoutchouc n'apparaît pratiquement jamais seul. On l'utilise pour former les composés NR et SBR utilisés pour la production de rubans adhésifs, de courroies, de chambres à air et de pneus. Il est résistant à l'alcool, à l'eau, aux bases et aux acides dilués. En revanche, il ne résiste pas aux hydrocarbures.

 

 

CR

CR- Gomme à base de caoutchouc chloroprène. Les vulcanisats chloroprènes se caractérisent par une grande résistance au vieillissement atmosphérique, à l'ozone, aux facteurs chimiques et aux flammes. Le caoutchouc CR est résistant aux huiles et et aux lubrifiants de moteur, au gas-oil, à l'ozone, au fréon, à l'eau et à la vapeur, à l'alcool, aux solutions salines, aux acides, bases et glycols dilués. Il affiche également une résistance moyenne aux huiles et aux lubrifiants pétroliers. Il ne résiste pas aux carburants pétroliers, aux esters, aux amines, aux hydrocarbures chlorés et aromatiques et aux cétones. Il se retrouve dans les produits comme les membranes, les accessoires à fours CO et les jointures d'étanchéité à utilisation particulière. Selon le mélange, la gomme à base de caoutchouc CR peut être utilisée à des températures comprises entre -40°C et 110°C.